HYPNOSE  EN EHPAD/MAISON DE RETRAITE

ehpad.jpg

Quels bénéfices peut-on attendre de l’hypnose auprès de personnes âgées hébergées en EHPAD ?

Il semble que l’approche conversationnelle ou gestuelle avec les résidents est parfois des plus chaotique. Les personnels de ces établissements s’adaptent au mieux, par eux-mêmes, à la patientèle de ces lieux. Peu sont formés à une approche spécifique, de cette dernière.

Nous débutons sur les choses de tous les jours avec des patients n’étant pas atteints de maladies dégénératives, telles que la maladie d’Alzheimer ou autres maladies neurocognitives.

La difficulté pour effectuer de simples gestes quotidiens tels qu’une toilette, une aide à l’alimentation, une prise de tension, une injection ou prise de sang. Voilà à quoi sont confrontés les infirmières, les aides-soignantes dans les EHPAD.

Ces personnels apparaissent souvent comme des inconnus qui entrent dans l’intimité de personnes qui n’attendent, bien souvent, plus rien de la vie. Leur premier réflexe est « fichez-moi la paix ».

Et pourtant ces gestes simples doivent être exécutés pour le bien être, la santé, l’hygiène de ces derniers.

Le caractère violent, dans certains agissements, est fréquent. Allez gérer un homme d’1m90 qui vous affirme avoir fait, à tort, sa toilette et qui ne veut pas que vous la lui fassiez. Pudeur, oubli, pas envie, agressivité́ verbale, physique et opposition occasionnant de la violence corporelle, ce sont contre ces faits que le personnel des EHPAD doit se battre dans le respect de la charte de la bientraitance. (HAS2012)

L’hypnose peut entrer en jeu et les aider dans leurs actions, approches comportementales quotidiennes.

Une approche par le sourire une voix douce ……………….

Par une hypnose conversationnelle qu’il faut adapter à la personne, à son état de santé, la relation patient, soignant et/ou aide-soignant pourra nettement s’améliorer et permettra de trouver un travers amenant à un compromis en toute sérénité et sécurité. Elles seront bien souvent plus courtes et moins conventionnelles quant au lieu de pratique. Elles peuvent se faire lors d’une promenade, d’une conversation, d’un repas.

Dans certains cas, auprès de patients atteints de troubles neurocognitifs profond, il est nécessaire, dans la continuité de l’hypnose conversationnelle, d’utiliser d’autres techniques afin de pénétrer plus profondément et puiser dans le fondement afin de renvoyer le patient dans ses propres ressources intérieures.

L’hypnose permet de limiter le recours aux médicaments calmants et à leurs nombreux effets indésirables. Une approche plus humaine et moins technique de l’être humain se met en place.

Elle est bénéfique dans des domaines tels que :

Troubles comportementaux.

Hallucinations, agitation, agressivité, dépression, exaltation de l’humeur, apathie, désinhibition, irritabilité, cris, anxiété.

Troubles physiques.

Troubles de l’appétit.

Insomnie.

Rééducation de troubles de la marche : maladie de Parkinson, post AVC, syndrome de désadaptation psycho motrice

Accompagnement en fin de vie

Toilettes accompagnées difficiles

 

Demande d'informations et devis.

COORDONNEES

Adresse :14 Boulevard Gambetta,  33980 Audenge

Téléphone : 07 66 22 99 20

Hypnose-Audenge | Facebook

  • Politique de confidentialité