TRAUSMATISMES POST COVID L'HYPNOSE, UN REMEDE EFFICACE

Traumatisme-post-covid.jpg

L’HISTOIRE DU COVID

Mars 2020 « nous sommes en guerre » déclare le Président de la République. Ce mot « guerre » cinglant, terrifiant, cataclysmique est jeté à la population. Ces mots étaient-ils bien réfléchis ? libre à soi d’en juger. Mais les dégâts psychologiques, physiques sont bien là. Le nombre de consultations auprès de thérapeutes est impressionnant.

LES DÉGÂTS PSYCHOLOGIQUES LIÉS AU COVID-19

Troubles post traumatiques (TSPT) et Covid – l’impression de perdre le contrôle de sa vie.

Bien entendu les personnes ayant séjourné en réanimation ont été en première ligne de ce traumatisme. La perte de contrôle, d’autonomie, de repère, l’incompréhension, l’isolement, le devenir incertain, ont plongé certains patients vers ce TSPT.  Il en est de même pour les soignants, face à la souffrance vécue par tous ces individus devant un ennemi invisible et incontrôlable.

Mais il ne faut pas oublier le stress dû au confinement et différentes mesures restrictives imposées, le chamboulement total du rythme de la vie de chacun de nous. Pour certains l’enfermement, de deux mois consécutifs, a été une période de désorientation mais supportable quand il a été effectué dans un lieu de villégiature, dans une maison avec jardin. Pour d’autres, famille plus ou moins nombreuse ou personne seule, en appartement, le traumatisme a été important. Le manque de contacts humains ne fait pas parti du mode de fonctionnement de l’individu. Être séparé de sa famille, de ses amis, est tout aussi traumatisant. Personne n’est épargné, de l’enfance à la personne en fin de vie. Certaines sont plus touchées que d’autres, les étudiants notamment, les grands parents, plus exposés à la maladie, ne pouvant voir leurs petits-enfants, privés de visite dans les maisons de retraite, EHPAD. Ils sont atteints par un syndrome de glissement.  Imaginez le traumatisme de ceux qui ont perdu un parent sans pouvoir lui dire adieu. Le deuil est difficile.

Personne ne peut connaître la façon dont son esprit, son corps, vont réagir face à un stress que l’on pense pouvoir apprivoiser, à tort.

Les causes du stress sont si nombreuses, si diverses. La répétition d’interdictions, le manque de liberté, le virus qui plane tout autour, invisible, comment est-il là, comment s’en prémunir, les contradictions des gouvernants : masque, pas masque, confinement, déconfinement, magasins fermés, ouverts, quand ? comment ? vaccins, plus vaccins, quels vaccins, pour qui ? pour quoi ? martèlement des médias, indigestion d’informations et non informations augmentant ce traumatisme en le nourrissant … 

Le masque par exemple, source de stress lui aussi et de trouble, s’habituer à ne croiser que les regards ou plus du tout car de plus en plus les personnes n’osent même pas se regarder, peur de contagion ? peur du regard des autres, d’un jugement de quoi ? stress encore.

Plusieurs médecins tirent la sonnette d’alarme si ce stress devenait chronique. Savoir reconnaître son mal-être en rapport avec le traumatisme lié au Covid, en parler, ne pas hésiter à consulter.

La prise en charge pourra passer par le médecin traitant, les psychologues, psychiatres pour les formes plus graves et profondes. Les thérapies brèves telles que la cohérence cardiaque, l’EMDR, la sophrologie ainsi que l’HYPNOSE sont efficaces dans cet accompagnement de gestion de trauma post-Covid.

LES TROUBLES POST TRAUMATIQUES LIES AU COVID

Qu’est-ce qu’un trouble post-traumatique (TSPT) ?   source Inserm

Terme désignant un type de troubles anxieux sévères qui se manifestent à la suite d’une expérience vécue comme traumatisante avec une confrontation à des idées de mort. Ils se traduisent par une souffrance morale et des complications physiques altérant la vie personnelle, sociale et professionnelle. 

Initialement lié à la guerre, il a été étendu dans la vie courante et s’adresse donc également à des enfants ou adultes exposés à un évènement marquant, militaires et assimilés, victimes d’agression physique ou sexuelle, catastrophe naturelle, prise d’otage, menace de mort imminente, touchant soi-même, un proche ainsi où en tant que simple témoin.

Pouvant se caractériser par une reviviscence répétitive de l'événement : flash, cauchemars, stimulus… entraînant un changement dans le comportement général.

MA METHODOLOGIE/MES THERAPIES 

Elle apporte des réponses à nombre de problèmes. Il n’y a pas de technique standardisée pour tout un chacun. Il convient de connaître et comprendre la personne afin de pouvoir adapter le déroulement des séances, cela passe aussi par la confiance entre les 2 participants (thérapeute et sujet).

L’Hypnose interviendra sur le ressenti émotionnel du traumatisme en faisant appel à l’hypnose conversationnelle, EMDR (pour les thérapeutes le proposant), ainsi qu’à une hypnose plus conventionnelle.

Le but étant de rendre plus confortable et acceptable, pour le futur, une situation vécue et subie comme une invasion et intrusion dans sa vie. Sachant que personne, pour le moment, ne peut donner une finalité concernant le covid, il convient d’avancer et de vivre du mieux possible avec les contraintes, levées ou non, en puisant dans ses ressources internes, inverser les côtés négatifs, savoir en soi-même retrouver du positif.

Chaque personne digérera et verbalisera ce trauma à son propre rythme, le nombre de séances pouvant varier aussi selon la demande de chacun. Devant un bienfait, certains seront demandeurs de séances d’entretiens lorsque le traumatisme aura changé d’état. Ne pas se sentir isolé avec sa problématique est aussi un grand pas vers un mieux-être. Nous en sortirons.

COORDONNEES

Adresse :14 Boulevard Gambetta,  33980 Audenge

Téléphone : 07 66 22 99 20

Hypnose-Audenge | Facebook

  • Politique de confidentialité